Reconfinement en métropole: le pass sanitaire pas assez fiable?

De plus en plus d’hospitalisations covid de patients vaccinés, des bars qui referment à 1h du matin, des personnes vaccinées contagieuses ou encore des clusters dans les boites de nuit qui imposaient pourtant le pass sanitaire… tant de nouvelles qui ne laissent rien présager de bon pour la rentrée.

« Tous vaccinés, tous protégés », c’est le slogan de la pub du gouvernement pour encourager les citoyens à la vaccination. Pas sûr que ça soit très vrai… En effet, nombre de spécialistes confirment que le pass sanitaire n’exempte pas les gestes barrières. Ainsi, plusieurs foyers de contamination ont été détectés dans des lieux où il est déjà entré en vigueur comme ce fut le cas dans de nombreuses boites de nuit de l’hexagone.

Depuis la mise en place de ce fameux pass sanitaire qui divise la population, plus de 120 personnes ont été contaminées dans une boite à Bordeaux, 80 autres à Lille, 44 personnes dans les Vosges ou encore une trentaine d’adolescents dans un camping en Corse. Tous étaient pourtant vaccinés.

Le vaccin n’empêche pas la contagion:

Récemment, les autorités américaines ont changé leurs positions sur la contagiosité du variant Delta, responsable d’une explosion des cas de Covid-19 dans un des pays les plus vaccinés. Ainsi le 30 juillet 2021 le New York Times et le Washington Post, s’inquiétaient du comportement du variant Delta, responsable de l’explosion des cas de Covid-19 au Royaume-Uni. 

Le variant Delta causerait “plus de cas graves qu’aucun autre” et serait aussi contagieux que la “varicelle”, bien plus “transmissible que les virus d’Ebola, du rhume et de la grippe”, peut-on lire dans la presse américaine qui a eu accès à cette note concernant cette nouvelle forme du coronavirus.

C’est en partie à cause de ce document que le CDC a changé d’avis mardi 27 juillet, recommandant de nouveau aux Américains vaccinés de porter le masque en intérieur, car malgré la protection acquise contre le Covid-19, il arrive que Delta réussisse à infecter des vaccinés.

Ainsi, entre le 19 et le 25 juillet, les patients ayant achevé leur parcours vaccinal représentaient en outre 6% des admissions en soins critiques et 11% des hospitalisations conventionnelles. Le service statistique des ministères sociaux a par ailleurs estimé que parmi les décès, 14% étaient complètement vaccinés. De plus, lorsqu’un vacciné déclare malgré tout le covid, son risque d’hospitalisation (de même que son risque de décès) est équivalent à celui d’un non-vacciné.

Un reconfinement inévitable malgré le vaccin?

Actuellement, la 4ième vague semble inévitable et ce malgré la mise en place du pass sanitaire. De ce fait, la corse a déjà remis en vigueur le couvre feu pour les bars et restaurants qui doivent cesser toutes activités dès 1 heure du matin pour limiter le brassage de populations. Idem pour la Martinique, Guadeloupe et la Réunion ou un énième confinement total a été instauré à son tour pour au moins trois semaines.

Pour l’heure en tout cas, des études récentes ébranlent un peu plus la perspective d’un retour rapide à la normale. Selon le ministère de la Santé israélien , le vaccin Pfizer demeure très efficace contre le risque d’hospitalisation au bout de six mois de campagne vaccinale, mais la protection contre le risque d’infection n’est plus que de 39 %. Car l’immunité des personnes âgées vaccinées en janvier s’est en grande partie évaporée et le variant Delta s’est imposé dans le paysage.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s