Ce cri terrifiant dans la forêt canadienne, défraie la chronique sur la toile

Un Canadien a enregistré d’étranges et d’effrayants cris entendus lors d’une sortie en famille dans une forêt de l’Ontario, début octobre. Sa vidéo, postée sur YouTube, a été vue plus d’un million de fois depuis.

L’Ontario est une immense province canadienne à cheval entre la baie d’Hudson au Nord et au sud, les grands lacs d’Amérique du Nord. Très largement boisée, elle offre encore des paysages naturels et relativement inaccessibles.

Gino Meekis est un chasseur qui vit près de la ville de Sioux Lookout à l’est de l’Ontario. Début octobre 2019, alors qu’il chassait la grouse (gallinacé) avec sa femme et de son petit-fils à 45 km de là, ils ont été surpris et saisis par un étrange et puissant hurlement qui a déchiré le silence de la forêt.

« J’ai d’abord cru que c’était un élan en rut, mais je me suis ravisé… J’ai aussi pensé à un loup, mais je n’ai jamais entendu un loup faire ces cris-là », a-t-il raconté au média américain Vice. « J’ai entendu beaucoup d’animaux différents dans la nature, mais rien de tel. J’ai grandi à la chasse avec mon grand-père pendant les 12 premières années de ma vie », a-t-il ajouté.

Gino Meekis a enregistré ces sons et posté la vidéo sur YouTube une fois rentrée chez lui. En un peu plus d’un mois, le document a été visionné plus d’un million de fois. De quoi donner du grain à moudre à ceux qui croient en l’existence de Bigfoot, cette créature légendaire d’Amérique du Nord qui rassemblerait à un singe géant ?

Cette vidéo qui suscite la curiosité et la perplexité n’en finit pas d’alimenter les hypothèses visibles dans les nombreux commentaires sous la vidéo. Une fois le tri fait entre les réactions humoristiques et à côté de la plaque, cela pourrait être un orignal (ou élan) en pleine saison du rut ou encore un cougar, un loup alpha (comme on pourrait les entendre en Europe de l’est) ou même un ours peut-être blessé voire à l’agonie… Dans tous les cas, les habitués de ces forêts n’ont jamais entendu un hurlement équivalent.

Interrogé par nos soins le 28 novembre, le Ministère des Richesses naturelles et des Forêts de l’Ontario donne son avis : « nos biologistes disent qu’il peut s’agir d’un plus gros mammifère, par exemple un loup. Cependant, en raison de la distance considérable de l’appareil enregistreur, il est impossible d’en être sûr ».

Bien sûr, ce hurlement déchirant nourrit l’imagination et certains y perçoivent le cri de la forêt ou encore celui d’une d’une créature légendaire comme le bigfoot, sasquatch ou wendigo, des créatures humanoïdes géantes que l’on peut retrouver dans les récits des tribus indigènes et dans les histoires des premiers colons.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s