Massacre des dauphins aux îles Féroé: la nouvelle vidéo choc de Sea Shepherd

C’est avec effroi que les internautes ont découvert ce mercredi 28 août 2019, la nouvelle vidéo tournée en direct par l’ONG Sea Shepherd, sur leur page facebook. Dessus on peut y voir une mer de sang dans laquelle plusieurs dauphins globicéphales agonisent, aux Îles Féroé, province autonome du Danemark de 50.000 habitants.

« Horreur », « effroi », « courage » tant de mots qui viennent commenter depuis quelques heures la terrible vidéo publiée par l’ONG Sea Shepherd dans laquelle des militants se tiennent passifs face au carnage qui se déroule sous leurs yeux. Et pour cause, les protagonistes expliquent qu’ils n’ont rien pu faire, si ce n’est dénoncer encore les faits, comme ils le font depuis si longtemps. Eux qui mobilisaient avec succès des bateaux sur place pendant des années étaient cette fois-ci interdits d’accès par les frégates militaires danoises, fermement décidées à maintenir le déroulé du « grindadráp ».

Aussi nommé plus simplement le « grind », le grindadráp est le nom donné à cette tradition culturelle de chasse aux cétacés en vigueur dans les îles Féroé. La traduction littérale du mot féroïen Grindadráp est « mise à mort des baleines ». Historiquement, le Grindadráp se pratiquait aussi à Terre-Neuve, au Groenland et dans d’autres archipels de l’atlantique nord comme les Orcades ou les Shetland mais, de nos jours, seules les îles Féroé continuent à pratiquer cette chasse.

Chaque année, certains habitants tuent donc par centaines des globicéphales noirs principale cible de la chasse, mais également des dauphins à flancs blanc et des grands dauphins qui s’aventurent dans les fjords de l’archipel. La mission de Sea Shepherd est d’arrêter le massacre des dauphins des grindadráp des îles Féroé.

Bien qu’elles fassent partie du Royaume du Danemark, les îles Féroé prétendent être indépendantes des règles et réglementations de l’Union européenne qui interdisent le meurtre de cétacés. Cependant, la marine et la police danoises ont directement entravé la capacité de Sea Shepherd à arrêter le massacre et ainsi participé au grindadráp, en le facilitant. Pourtant le Danemark a ratifié les conventions de protection des mammifères marins et tuer les dauphins est interdit en eaux Danoises et en Union Européenne…

La vidéo choc:
Si des images de cette triste technique de pêche circulent déjà depuis des années, l’actuelle vidéo tournée par l’ONG Sea Shepherd interpelle d’autant plus que nous sommes maintenant à l’aube de 2020. En effet, il est affligeant de constater que des actes aussi cruels soient toujours perpétrés sous couverture de la « tradition humaine ».

Dans la vidéo de ce mercredi, ce sont donc presque une centaine de dauphins qui ont été massacrés sous les yeux des militants de Sea Shepherd et d’un journaliste, Hugo Clément, venu dans le cadre d’un reportage et qui après coup et sous le choque, s’est exprimé dans un tweet: « hier, j’ai vécu un des moments les plus difficile de ma vie professionnelle. En reportage pour @francetvslash @France2tv, nous avons assisté au massacre d’une centaine de dauphins globicéphales aux Îles Féroés« .

Suite à ce massacre qui aura marqué les esprits de tous, Sea Shepherd a fait savoir sur sa page facebook que « quatre dauphins survivants sur le groupe de 98 qui a été massacré hier sont enfin repartis vers le large. Après avoir vu les leurs mourir et avoir du nager dans leur sang, il refusaient de quitter le fjord… On espère qu’ils pourront rejoindre un autre groupe et poursuivre leur vie malgré ce traumatisme. »

Vidéo disponible en cliquant ICI (âme sensible s’abstenir*)

Rappelons qu’aujourd’hui, les Îles Féroé sont riches, leurs supermarchés remplis de denrées en tout genre, rien ne manque, mais la chasse continue malgré tout. En moyenne, 800 cétacés sont donc injustement tués chaque année dans l’archipel…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s