« Touche-pas à mon cygne! » Le combat d’un habitant de Savigny

Myke Laverrière, défenseur de la faune sauvage et de la cause des cygnes à Savigny nous raconte son combat. Il explique notamment pourquoi ces oiseaux mériteraient d’être protégés avec un peu plus d’attention.

Dans la ville de Savigny, on le connaît sous le nom de Myke. Très impliqué au mouvement associatif et événementiel de sa ville, l’homme voue également une passion aux cygnes qui peuplent les cours d’eau des environs. Lors d’un entretien il nous a confié en quoi consiste ses actions en faveur de ces oiseaux.

Zoom sur un homme au grand cœur:

Myke, en résumé, qui êtes-vous?

Myke- Je m’appelle Myke, je suis membre d’une association de cygne a Savigny et dont l’objectif est de recenser les animaux, de les baguer pour les identifier et de les suivre tout au long de leur vie.

Il y a beaucoup de cygnes à Savigny?

Myke- Et bien on compte un couple par plan d’eau, sachant qu’il y a environ 12 bassins de rétention d’eau qui se relient dans la ville et qu’un couple fait environ 4 petits, la population se renouvelle depuis des années.. Mais malheureusement pour des raisons encore floues, les cygnes disparaissent de plus en plus, bien souvent avant-même d’avoir atteint l’age adulte, donc il n’y en a plus tant que ça maintenant…

Vous voulez dire que les cygnes sont menacés par quelqu’un ou quelque chose?

Myke- Nous ne savons pas précisément, mais disons que le manque de connaissances des citoyens envers les animaux et probablement les accidents de pêche, peuvent menacer la population de cygnes que nous nous efforçons de protéger. Vous savez, les gens leur donnent n’importe quoi à manger. Il y a même un couple de parents qui auraient été victimes d’une agression. Un cygneau a même été retrouvé décapité.

Donc comment faites-vous pour les protéger au quotidien?

Myke- Premièrement nous renseignons les gens. Beaucoup de personnes ont voulu s’intéresser et deviennent un peu plus sensibles à la cause mais j’ai bien conscience que ce n’est pas le cas de tout le monde. Je pense que la présence des cygnes peut déranger la pêche sauvage et qu’il faudrait contrôler un peu plus souvent les cours d’eau. J’ai également fait la demande en lien avec le service communication de la ville pour une installation de panneaux afin d’informer les habitants qui leur donnent n’importe quoi à manger…

Les plans d’eau où se trouvent les cygnes sont tous publics?

Myke- Oui les endroits sont accessibles, aussi bien par des gens mal intentionnés que par des chiens errants ou sans laisse (ce qui explique peut-être le Cygneau décapité) Donc l’idéal serait sans doute de clôturer un bassin et d’y laisser la biodiversité se développer tranquillement. Pour faire le lien avec ce que je vous dis: dimanche soir on m’a contacté pour un jeune cygne qui s’est fait attraper par un chien sans laisse. – Des habitants ont vu la scène et sont intervenus pour éloigner le chien, puis bien évidemment ils mon contacté. – Je suis allé chercher le cygne blessé afin de le ramené à l’association, il est actuellement au centre de soins. J’attends des nouvelles car il a été mordu en dessous de l’aile. Je ne sais pas si il pourra voler désormais.

Photos des nombreux cygnes et de leurs bébés, retrouvés attaqués à Savigny

Myke – Entre la pêche, le pain qu’on leur donne à manger à tort et les attaques de chiens, la population de cygnes a beaucoup diminué une fois de plus cette année à Savigny. La mairie fait ce qu’elle peut, mais malheureusement le meilleur moyen de les protéger ici-même serait surtout de faire de la prévention auprès des habitants qui ignorent tout de ces oiseaux.

Pour conclure, quel message voulez-vous faire passer?

Myke- Ça me fait mal au cœur quand j’aperçois un cygne blessé (et ils sont nombreux tous les ans). Par cet article j’espère faire connaître mon combat et soulever de l’aide. J’estime qu’il est important de prendre soin de la faune sauvage, surtout qu’à Savigny il y a du potentiel concernant la biodiversité. Je respecte la faune et la flore pour laisser un bel héritage à nos enfants. Tout le monde devrait se sentir concerné. Espérons donc qu’un jour ces cygnes seront suffisamment protégés. C’est tout ce que j’espère.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s