France: des mesures sévères pour les intrusions dans les élevages

Le ministre de l’Agriculture a promis mardi de «la sévérité» pour les militants antispécistes qui s’introduisent dans des élevages, condamnant également la récente intrusion d’un député LFI dans un élevage porcin à l’initiative d’une association antispéciste.

Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture, a assuré devant l’Assemblée, en réponse à une question portant sur le soutien aux éleveurs victimes d’actions antispécistes, que des mesures sévères allaient être prises. Il a notamment exprimé que « le gouvernement était très présent sur ce dossier ».

«Il y en a assez de ces intrusions d’individus, de citoyens, qui viennent embêter les professionnels de l’agriculture. Il y en a assez de ne pas respecter les règles, de venir attaquer les outils de travail. Aucune autre profession ne le supporterait. Ce n’est plus possible, et c’est encore moins possible quand ces actions là sont faites et cautionnées par un élu de la République», a-t-il clamé.

Intrusion d’un député LFI:
Le député LFI Bastien Lachaud est récemment apparu dans une vidéo tournée de nuit par l’association animaliste Direct Action Everywhere (DxE) dans un élevage porcin des Côtes-d’Armor pour y dénoncer les conditions d’élevage. DxE, branche française créée en octobre 2018 d’un mouvement antispéciste américain, revendique notamment de «renforcer la surveillance des élevages et abattoirs et de mettre ainsi en lumière la réalité des élevages intensifs».

L’intrusion du député a suscité la colère de la FNSEA, principal syndicat agricole, qui a indiqué que «cette violation de propriété, de la part d’un élu, était scandaleuse et inadmissible».

Des actions citoyennes qui d’après les citoyens animalises, « n’auraient pas lieues » si le président de la République Emmanuel Macron avait tenu sa promesse, de « renforcer les contrôles (notamment vidéo) à propos des conditions de vie des animaux dans ces filières » et de « mettre fin aux élevages de poules en batterie ».

De leur côté l’association DXE se défend sur sa page facebook en publiant notamment une vidéo de CNEWS dans laquelle Clément Viktorovitch politologue et chroniqueur français, spécialiste de la rhétorique en politique, exprime “Le ministre de l’agriculture vient reprocher à un député représentant du peuple d’exercer non seulement le devoir légitime d’information aux citoyens mais de vouloir mettre en œuvre ce qui était une promesse du président de la république lui-même. C’est absolument ubuesque.”

Voir la vidéo:

3 réflexions sur “France: des mesures sévères pour les intrusions dans les élevages

  1. Ce n’est pas possible qu’une personne « intelligente » gérant un portefeuille ministériel aussi important que celui de l’agriculture puise avoir un tel raisonnement ; je suis atterrée et tellement peinée

    J'aime

  2. HONTE AU PRESIDENT QUI N A PAS TENU SES PROMESSES!!!VIDÉO DS LES ABATTOIRES! !!!PR ETRE ÉLU TOUJOURS DES PROMESSES ET APRÈS PLUS RIEN!ON EST TOUS D ACCORD AVEC MR LA CHAUD QUI DENONCE TOUTES CES PRATIQUES DE SOUFFRANCES FAITES AUX ANIMAUX!!!!HONTE EGALEMENT AU GOUVERNEMENT QUI CAUTIONNENT !!!!

    J'aime

  3. J ai tellement honte… on marche sur la tete. On puni ceux qui denoncent et on protege tous ces enfoires qui tuent/maltraitent/torturent…
    honte a vous… je hais les chasseurs/bourreaux d abattoirs/agriculteurs/et autres psychopathes…
    je ne reve que d un retour de baton. Que le pire malheur s abatte sur eux et leurs proches!

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s