Fermeture d’une 14e usine à viande de chiens en Corée du sud

Si la viande de chien fait régulièrement scandale en Chine, la production de cette dernière s’essouffle en Corée du Sud. Récemment, l’organisation de protection animale Humane Society International/Canada a secouru 200 chiens et chiots d’un abattoir sud-coréen.

Bien qu’elle choque les occidentaux, l’industrie de la viande canine n’est pas moins intolérable que celle d’autres animaux. En Corée du sud cette dernière n’est d’ailleurs ni légale ni interdite, en raison du fait que la loi sur la protection des animaux n’est pas toujours respectée. Ce sont donc plus de 2,5 millions de toutous qui sont élevés dans des milliers de fermes de viande canine en Corée du Sud chaque année. Une pratique populaire malgré une forte baisse de consommation de chiens dans le pays.
En effet, la plupart des Sud-coréens ne mangent pas régulièrement de la viande de canidé, mais la pratique demeure toujours.

Un 14e succès pour HSI/Canada:
L’usine fermée par Humane Society International en Corée du Sud, était la 14e fermeture de ferme de viande canine effectuée par l’association. L’éleveur en question vendait les chiens comme animaux domestiques ou bien comme marchandise à destination des abattoirs.

Pour ce sauvetage, ce sont environ 160 chiens qui seront acheminés vers le Canada, où ils trouveront un refuge temporaire à Cambridge, en Ontario. Certains seront transportés vers Montréal où ils seront réhabilités au refuge d’urgence de HSI/Canada.

La technique d’HSI pour sortir les animaux et fermer les exploitations est simple: L’organisation de protection animale collabore avec des fermiers qui souhaitent cesser le commerce de viande canine en les aidant à se tourner vers des secteurs plus humains. L’accompagnement vers la reconversion se fait avec l’organisme et des contrats sont signés puis les animaux sont extirpés vers une nouvelle vie.

Le propriétaire de l’établissement en question était soulagé de mettre fin à ses activités dans ce secteur, car sa famille désapprouvait son travail et ses profits étaient à la baisse. En effet, la consommation de viande canine est en plein déclin en Corée du Sud, en particulier chez les jeunes, comme le montre un sondage réalisé par Gallup Korea en juin 2018. Selon ce sondage, 70 % de la population sud-coréenne affirme ne pas vouloir consommer de viande canine à l’avenir.

En novembre 2018, à Seongnam, HSI/Canada a participé à la fermeture de Taepyeong, le plus grand abattoir de chiens dans le pays.

Infos texte: Humane Society International

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s