Le permafrost: la bombe climatique dont les médias ne parlent pas beaucoup!

Tout le monde est d’accord pour dire qu’en ce moment les études et les préoccupations climatiques ne manquent pas. Aujourd’hui nous allons aborder l’une des plus redoutables: le permafrost. Ce sol constamment gelé et principalement présent dans un quart des territoires émergés de l’hémisphère nord est une véritable bombe climatique touchée par le réchauffement et la fonte des glaces.

Le permafrost est un terme désignant la partie d’un sol (ou d’un cryosol) gelé en permanence pendant au minimum deux ans, le rendant donc totalement imperméable. En raison du réchauffement climatique, ces sols figés menacent avec les fontes de libérer des virus éteints et des milliards de tonnes de gaz à effet de serre, ce qui reviendrait à emballer considérablement le réchauffement climatique.

Ces surfaces gelées depuis des années recouvrent 25 % des terres émergées de l’hémisphère Nord, notamment en Russie, au Canada et en Alaska et renfermeraient 1.700 milliards de tonnes de carbone, soit environ le double de CO2 déjà présent dans l’atmosphère.

Actuellement et depuis un moment déjà le permafrost commence à fondre et ce n’est visiblement pas prêt de s’arrêter. Sa fonte provoque régulièrement l’effondrement de bâtiments dans les zones habitées et les sols gelés contiennent plusieurs éléments nuisibles pour l’écosystème ainsi que l’humanité, comme: Le dioxyde de carbone, le mercure et des bactéries.. En plus de représenter une menace climatique le permafrost renfermerait aussi des virus éteints qui représenteraient une seconde menace sur le plan de la santé.

Parmi les virus conservés dans le permafrost, des chercheurs en ont même découvert un vieux de 30 000 ans…
A cause de ce dernier, la maladie du charbon qui avait pourtant disparue depuis 75 ans en Sibérie aurait refait surface et tué un enfant. L’origine de sa réapparition serait le cadavre congelé d’un renne mort de cette maladie qui aurait fondu. Parmi les virus conservés dans le permafrost, des chercheurs en ont même découvert un vieux de 30 000 ans…

Une menace certaine:
Si il est certain que le permafrost est une véritable bombe climatique et sanitaire pour notre planète, nous appréhendons encore les conséquences qu’il pourrait avoir dans le temps en raison du réchauffement climatique.  

Une affaire qui est donc à suivre…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s