Cet animal existe vraiment!

Ce petit mollusque sans coquille, de la famille des Glaucidae, ne se contente pas de ressembler à un mini dragon bleu. En effet, il est doté de plusieurs caractéristiques qui font de lui une véritable « Créature marine »: Venimeux, hermaphrodite et lent comme une limace, cette petite bête ne mesure que 3 à 6 cm mais sa couleur et sa forme le rendent imposant.


Crédit photo: Rohrlach

Un mollusque dangereux:
Non seulement il est rare mais il est aussi urticant, dû au fait qu’il se nourrit d’hydrozoaires, une sorte de méduse appelée « la flotte bleue ». Lorsqu’il dévore sa proie le dragon bleu des mers stock le venin de l’hydrozoaire et s’en sert ensuite pour se défendre. Ce qui fait de lui un meurtrier magnifique et lui octroi son surnom de dragon.

Ou vit-il?
L’animal, dont le nom scientifique est Glaucus atlanticus, vit dans toutes les eaux tempérées ou tropicales du globe où il passe sa vie à flotter sur l’eau. En effet il se déplace en flottant sur le dos, grâce à une bulle d’air stockée dans son estomac. Ses couleurs bleue et grise lui permettent de se fondre également dans les vagues et les reflets de l’eau pour échapper aux prédateurs aériens. Les seules fois ou l’humain est amené à en trouver c’est principalement lorsqu’il s’échoue sur les plages. Mais attention: ne le ramassez pas en raison du danger qu’il représente!

Une créature à deux sexes.
Comme citée plus haut, l’autre caractéristique fascinante du dragon bleu réside dans le fait que l’animal soit hermaphrodite, ce qui signifie que tous les individus contiennent à la fois des organes reproducteurs masculins et féminins. Une fois que l’accouplement a eu lieu, les deux individus sont donc tous les deux capables de pondre des œufs. Un critère qui le rend définitivement original!

Rohrlach

Il puise son surnom dans son esthétisme légendaire.
Cet animal, qu’on pourrait penser être un « fake », suscite l’émerveillement en raison de son aspect de « mini dragon ailé ». Il incarne à lui seul, les trésors du monde marins et bon nombre d’entre nous aimerait le voir de ses propres yeux. Mais ce qu’il faut retenir de cette beauté, c’est que bien souvent les animaux terrestres et marins aux couleurs vivent sont dangereux. Alors ne vous laissez pas duper par sa magnificence et si vous l’apercevez ne le touchez pas!

Note: Il n’y a pas si longtemps, l’un d’entre eux à d’ailleurs été filmé, échoué sur une plage du Queensland en Australie.

Rohrlach

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s